J. M. Bertoyas

Rue des Promenades selon J. M. Bertoyas

« J.M.Bertoyas… ce forcené de la micro-édition a publié une ribambelle de titres, en autoproduction tout d’abord, puis aux éditions Terre noire, le Dernier Cri, aux Requins Marteaux, à l’Association, au club du Libre, à Profanity Hill, Hoochie Coochie, ou à Rock Strips chez Flammarion, puis encore et toujours dans la micro édition. Son travail ne ressemble à rien de connu : un graphisme quasi expérimental où s’entremêlent le figuratif et l’abstrait, associés à un langage inventif qui ne perd en rien la narration et le scénario ».
J.J Tachdjian

Bertoyas est né juste avant les années 70. Dessinateur autodidacte et décentré, il essaie de dessiner quotidiennement et défend un art populaire et modeste, loin de ce qu’est devenu la création. Ce territoire aliéné et ultra compétitif, joyeusement morose.
Pourquoi dessiner ? Pour accrocher le temps ? Lui le voit comme un tête-à-tête comique, du jardinage,une friche… Le dessin comme une pensée incrustée, avec un mental de moule à gaufre…


Son blog mou du web.
On le trouve aussi ici.
Bertoyas propose une promenade.




















Vous êtes rue des Promenades dont voici les mentions légales
« La mort de la littérature : plutôt crever, oui. » Nicolas Bernal