Jean-Marc Forax

Rue des Promenades selon Jean-Marc Forax

Jean-Marc Forax, outre qu’il partique couramment le japonais, qu’il aime à distribuer des tracts le dimanche matin dans le département de la Seine-et-Marne et qu’il est diplômé des Beaux-Arts de Paris, a ceci de particulier qu’il vous piège dans ses dessins réalistes au fusain, de telle façon que vous voici désormais exister à l’intérieur d’un film japonais ou américain des années 50. Son univers de noirceur et de perfection vous contamine, savoir qu’il pratique l’aïkido depuis sa tendre enfance, ainsi que je ne sais plus quelle boxe violente au nom à consonnance asiatique, ne vous rassure pas. Mais quand même, il y a quelque chose de jouissif à visiter son univers inquiétant.





Expositions Personnelles

Installation 2009 / Faust – en collaboration avec Nicolas Charbonnier (installation sonore et projection vidéo sur dessin)
ENSBA Paris – Salle des professeurs Juin 2009 - Portes ouvertes

Portraits silencieux (fusain)
ENSBA Paris – Galerie droite Octobre 2008

Expositions Collective

Détour d’essences
Forêt de Ferrière – Ferrière : à venir, en mai 2011

Chic dessin
Espace Richelieu – Paris : à venir, en mars 2011

Rencontre
Le 6B – Saint Denis novembre 2010

Jeune création 2010
Le 104 – Paris novembre 2010

Les trois premières
Galerie CROUSS des grands moulins - Paris 2 – 16 juin 2010

Salon des réalités nouvelles 2010
Parc Floral – Paris 4 – 11 avril 2010

Jeunes Créateurs 2010 « aire tendre »
Centre les Passerelles – Pontault-Combault 6 février – 21 mars 2010

Ecran intérieur
Galerie Immix – Paris Février 2010

Trio
Galerie de l’université paris 8 – Paris 11 au 15 janvier 2010

2eme Emyan online festival
Festival international en ligne Octobre 2009

FID – Foire internationale du dessin
Paris – espace nikki diana marquardt Durant la semaine du dessin 2009

Parcours d’artistes
Pontault-Combault – Salle Jacques Brel Novembre 2006 à 2010
   Prix du public en 2008
   Prix des artistes en 2009

Le site de Jean-Marc Forax




















Vous êtes rue des Promenades dont voici les mentions légales
« La mort de la littérature : plutôt crever, oui. » Nicolas Bernal